La classe de 3PM lauréate du concours « Arts en plastiques pour l’océan 2023 « 

Collection « 7ème continent »

La classe de 3ème Prépa Métiers du Lycée Hôtelier de l’Orléanais a étudié ce qu’était l’art engagé, et a analysé plusieurs pièces du Projet Vortex (collectif international d’artistes qui récoltent les déchets plastiques rejetés par l’océan pour en faire la matière première de leurs productions.)

Objectifs :

Les élèves se sont inscrits dans la continuité de ce collectif en concevant une collection de 4 tenues et accessoires haute couture intitulée « 7ème continent ».

– Ils ont relevé les défis de : Recycler : repenser, réinventer les débris plastiques par l’innovation, la créativité, donner une seconde vie aux objets, en collectant et triant leurs déchets au fil des semaines.
Eduquer : exposer la problématique de la pollution des océans, sensibiliser leurs camarades à la question des déchets, aider à faire comprendre les impacts de la consommation de plastique, en exposant leurs tenues dans la galerie qui mène au self lors de la « green week » organisée au lycée.
– Limiter : réduire les débris de plastique dans les océans en utilisant une partie de leur collecte, recyclant le reste dans des poubelles adaptées, faisant évoluer leurs comportements de consommateurs.

Déroulement :

Après un inventaire des matériaux facilement collectables, les élèves ont individuellement déterminé leur parti pris en lien avec la pollution des océans (parfois poétique, parfois provocant, parfois défaitistes), puis dessiné leur silhouette ou accessoires. Des groupes de 6 élèves ont ensuite été constitués en fonction de la similarité des propos et/ou propositions. S’en sont suivis des séances de réalisations durant lesquelles les matériaux collectés ont trouvé leur place sur les 4 silhouettes. Les élèves ont pour finir pensé une scénographie pour toucher le plus de camarades et mettre en valeur leurs productions.


En détail :


Silhouette n°1 : Entre Terre et Mer. Ouverture du défilé sous le symbole du cercle symbolisant la planète Terre. Le rond est utilisé dans chacune des parties du costume : bijoux en bouchons, bustiers en capsules, jupe en CD. La traîne en filets à légumes symbolise la pêche intensive, raclant les fonds marins, faisant des dégâts sur la biodiversité et laissant choir les filets perdus.
Silhouette n°2 : Miroir pour microparticules. Un bustier vient refléter et démultiplier des milliers de microparticules de plastique agglomérées sur la jupe. Les miroirs de CD viennent côtoyer le contenu de vieux oreillers pour nous parler de l’obsolescence des objets.
Silhouette n°3 : Coucher de soleil sur l’océan. Contraste entre la beauté d’une nature qui offre un dégradé de ciel rougeoyant au soleil couchant sur une mer aux mille reflets, qui se révèle être 100% en emballages plastiques, en prenant la peine de se rapprocher un peu.
Silhouette n°4 : Mariée d’écume. Une utilisation exclusive de plastiques blanc (sac plastique tissé, pots de yaourts, bouteilles de lait) et transparents (papier bulle, emballage de nourriture à emporter) pour symboliser la transparence de l’eau, le blanc des vagues. Diversité des textures et motifs pour rappeler la délicatesse des robes de mariées pour cette tenue qui clôture la collection, comme traditionnellement en haute couture.

découvrez+ d'articles

Le LHO sur les ondes !
Podcast et directs, les élèves du LHO ont pu s’exercer aux métiers de la diffusion grace à l’atelier WEB RADIO [...]
L'exposition Archi'Vert au LHO
L’exposition Archi’Vert conçue par les éco-délégués de 5 établissements en septembre dernier arrive enfin au LHO ! 12 œuvres exposent [...]

Engagé pour l’environnement : compensation de l’impact carbone de notre site internet En savoir +